Téléphone

05 57 83 49 88

Email

contact@douce-heure-institut.com

Aujourd’hui on va parler des antioxydants.

On en attend parler mais au fond, c’est quoi ?!

Les fruits et légumes sont le secret si simple d’un élixir de Jouvence!

2eme/6 article pour une belle peau

Les antioxydants: Substances ou molécules que l’on trouve dans notre alimentation.

La vitaline A ou Rétinol

Exclusivement d’origine animale, (beurre, fromage, foie) elle est très présente dans notre alimentation. Elle peut être également fabriquée par le corps, à partir du béta-carotène (carotte, légumes/fruits jaunes ou orange, épinard). Cependant, attention aux sur-dosage qui peut créer un effet antioxydant.

Son rôle sur la peau: La vitamine A participe à la protection cutanée en favorisant sa pigmentation grâce à l’activation de la mélanine (pigment qui colore la peau). Elle est votre meilleur atout pour un teint hâlé! La vitamine A favorise l’hydratation de la peau. Elle participe aussi à la croissance osseuse et au développement hormonal et immunitaire.
Une carence en vitamine A peut entraîner une baisse de la vue, voire une cécité totale.

La vitamine C

On la retrouve dans les fruits et les légumes d’été, fraises par exemple, et en hiver dans les agrumes. Les kiwis constituent une excellente source de vitamine C. Vous pourrez aussi faire le plein de vitamine C en consommant des légumes d’hiver tels que les carottes ou les poireaux.

Son rôle sur la peau : Elle est nécessaire à la synthèse du collagène et des globules rouges et joue un rôle dans le système immunitaire.
Elle favorise aussi l’absorption du fer et son métabolisme.
C’est un important antioxydant qui permet de lutter contre les radicaux libres.

La vitamine E

Vitamine liposoluble (graisse), on la retrouve principalement dans les huiles végétales (tournesol, noisette et colza) mais aussi dans les céréales complètes, les olives, le jaune d’œuf, le beurre, l’avocat, les sardines, les oléagineux (amandes, cacahuètes, noisettes…) ou encore les pruneaux.

Son rôle sur la peau: La vitamine E neutralise l’excès de radicaux libres présents dans l’organisme, connus pour conduire au vieillissement prématuré de la peau. Elle stimule la production des fibres de collagène (protéine responsable de la souplesse cutanée. Son action antioxydante renforce les ongles et améliore la croissance des cheveux.

Les caroténoïdes

Pigments qui colorent nos aliments, jaunes, oranges ou rouges ces pigments donnent la couleur appétissantes à ce que nous mangeons. Le Béta-carotène est le plus connu, on le retrouve dans le poivron, la carotte, les épinards, la laitue, la tomate, la patate douce, le brocoli, la courge, l’abricot).
Le carotène permet d’activer et de prolonger le bronzage en favorisant la synthèse de mélanine (pigment plus ou moins foncé) tout en protégeant les cellules de notre peau.

Son rôle sur la peau: Ce sont sont les plus puissants piégeurs de radicaux libres de notre corps. Ils protègent la peau, les tissus et les cellules, des maladies et des toxines environnementales.

Les Polyphénols

Grande famille, on les trouve un peu partout dans tous les végétaux, dans les tanins du vin, dans le café. Mais surtout dans le kaki, le thé vert, le raisin, les fruits rouges, les pommes, les aubergines, les oignons, l’artichaut, les cerises, le cacao en poudre ou encore le piment jaune.

Son rôle sur la peau: Ils retardent le vieillissement cutanée, préviennent les maladies cardiovasculaires en empêchant l’oxydation du mauvais cholestérol et donc l’obstruction des artères.


A quoi servent-ils ?

Comme nous venons de la voir, ils luttent contre les phénomène d’oxydation. Mais encore faut-il que le corps les assimilent.

Lorsque nous mangeons des aliments, une partie n’apporte aucun bénéfice et est excrétée sans avoir servi. Les antioxydants absorbés doivent donc être disponible pour l’organisme pour avoir une chance d’être efficace. Ils s’entraident donc afin de passer la barrière intestinale et être utilisé. La vitamine C, la E et le béta-carotène se régénèrent mutuellement. La biodisponibilité (la capacité au corps de les absorber) est différentes suivant les individus.

Les antioxydants peuvent traversés la barrière intestinale, passer dans la circulation sanguine et atteindre les cellules que lorsqu’ils sont accompagnés d’un corps gras. Donc la salade c’est avec la vinaigrette! Sans cette étape, ils restent dans les intestins et sont donc directement excrétés.

Notre organisme est soumis en permanence à un ”stress oxydant”, plus ou moins important en fonction des facteurs de l’environnement tels que le stress, le tabac, la pollution, l’alcool, ou tout simplement le vieillissement. Ce “stress oxydant” génère l’apparition de substances toxiques qui s’attaquent au membranes de nos cellules. Les dégâts sont souvent irréversible.Il détériore aussi le système de multiplication des cellules ce qui peut provoquer des cancers. Fort heureusement, nous possédons des systèmes de défenses internes qui a une efficacité maximale. Ces systèmes internes nécessitent du zinc, du cuivre, du sélénium pour fonctionner. C’est à nouveau notre alimentation qui les apportent.

Le zinc est présent dans : l’huître, le bœuf, le crabe, le shiitaké, le veau, les œufs, le pain complet.

Le cuivre est présent dans le cacao, la noix de cajou, le pain de mie, le Meloukhia, les graines de sésame, les noisettes.

Le sélénium est présent dans la lotte, le thon, le merlu, le maquereau, les jaunes d’œuf, le lapin, les moules.

Les antioxydants que nous consommons permettent de capturer les molécules néfastes et de les les transformer en substances inoffensives pour notre organisme. Bien évidemment, cela ne fonctionne pas à 100% sinon quelqu’un aurait trouvé le secret de l’éternelle jeunesse voire de l’immortalité! Apportés en quantité suffisante, ils limitent toutefois le vieillissement prématuré de nos cellules.

Suivez les couleurs!

Plus la couleur du fruit est soutenue, plus la capacité antioxydante des fruits ou des légumes est importante.

Les légumes blancs

Ils renferment des composants soufrés pas nécessairement antioxydants mais qui ont un effet sur la protection contre les cancers.

(champignons, oignon blanc, il, fenouil, asperges blanches, haricots blancs et toutes les pousses (soja, radis,..)

Les fruits/légumes jaunes ou oranges

sont eux riches en caroténoïdes, responsables du bronzage.

(abricot, carotte, pêches, poivrons jaunes et oranges, patate douce, melon,…)

Les fruits/légumes rouges

sont riches en caroténoïdes et polyphénols.

(tomate, betterave, pastèque, fraise, framboise, groseille, oignon rouge, haricots rouges, poivrons rouges)

Les fruits/légumes tirant sur le violet

sont très riches en polyphénols.

(mûres, aubergines, raisin rouge, prune, chou rouges)

Les fruits/légumes verts


contiennent de la chlorophylle toujours associés à une teneur élevée en caroténoïdes.

(toutes les salades vertes, épinards, toutes les herbes aromatiques vertes, tous les choux verts, poivron vert, kiwi, citron vert, pomme grany smith),

En Bref

Pour éviter un vieillissement cutané trop précoce, on commence par manger fruits et légumes à volonté! Notre alimentation souvent faible en apport à cause de leur culture, les traitements successifs, apportent moins de nutriments, vitamines au corps qu’avant. Les compléments alimentaires D-LAB peuvent aider dans cette démarche. (voir ici)

Les femmes et les antioxydants

Au cours de sa vie, la femme est sujette à de nombreux bouleversements hormonaux. En quoi les antioxydants sont nécessaires ?

La femme enceinte

Vous avez prévu un heureux événement ? Félicitations! Dès maintenant, on prépare le corps, on privilégie les salades et épinards sans modération! Riches en vitamine B9 très importante pour une femme enceinte. Buvez beaucoup, beaucoup, beaucoup d’eau. En effet, votre masse sanguine va quasiment doubler pendant 9 mois. Efforcez-vous de consommer le plus de fruits et de légumes possibles chaque jour. Les antioxydants ont un effet bénéfiques sur le développement du fœtus notamment sur la vue grâce à la vitamine A. Et bien sûr, on oublie pas les autres effets bénéfiques des fruits et des légumes: apport en eau et en fibres.

Pour les femmes à risque de pré-éclampsie (hypertension combinée à une sécrétion importante de protéines dans les urines), il a été montré que la consommation accrue d’antioxydants diminuait ce risque, consommez tomates, pamplemousse rose et pastèque sans modération!

La ménopause

Il existe des puissants antioxydants au pouvoir hormonal qui vous aideront à passer ce cap délicat: les isoflavones (présents en grande quantité dans le soja). Ils ont une structure semblable à celle des hormones qui sont de moins en moins synthétisés dans l’organisme. De ce fait, quand on les consomme, elles prennent la place de ces hormones et permettent de substituer une partie de leur activité. Les isoflavones ont probablement un rôle bénéfique sur : les bouffées de chaleur, les maladies cardio-vasculaires, l’ostéoporose, les fonctions cognitives, la prévention du cancer du sein. La consommation d’antioxydant chaque jour joue un rôle sur la qualité de la peau, la prévention des maladies cardio-vasculaires et peut même entraîner une amélioration de l’état psychique.

La peau est une cible privilégiée de l’oxydation, il est très important de l’entretenir aussi de l’extérieur. Le rôle des antioxydants dans les produits cosmétiques est particulièrement actif. C’est pourquoi il faut avoir un rituel de beauté au quotidien. Les crèmes solaires servent aussi à protéger la peau des agressions solaires et donc on un effet bénéfique sur la prévention du vieillissement cutanée.

Prochain article – La peau sèche et la peau déshydratée

source: Les antioxydants élixir de jeunesse ? de Marie Millet

Recommended Articles